mercredi 24 décembre 2014

Honneur aux dames, Madame Pelloche passe avant le père Noël !

Les mioches, je ne vous apprends rien, la semaine prochaine nous débutons une nouvelle année ! L'occasion idéale pour commencer un cahier de cinéma avec vos petites remarques et anecdotes sur vos films vus au cinéma. L'objectif n'est pas de remplacer Les Cahiers du Cinéma mais de garder un petit souvenir de vos premières expériences de spectateurs !






Voici la fiche pour les mioches de 2 à 6 ans. 
A remplir évidement avec papa ou maman !

Vous pouvez télécharger cette fiche en format pdf ici !


Voici la fiche pour les mioches de 7 à 10 ans. 
A remplir avec papa ou maman ou seul comme un grand !

Vous pouvez télécharger cette fiche en format pdf ici !




Imprimées sur un papier A4 légèrement cartonné, ou collées dans un grand cahier, ces fiches vous suivront pendant des années !!!
Vous êtes une salle de ciné ? N'hésitez-pas à les distribuer !

Joyeuses fêtes à tous !!!

Madame Pelloche

mercredi 17 décembre 2014

Il faut sauver les phoques !

C'est un peu ce que s'est dit Tomm Moore, le réalisateur du Chant de la mer, lorsqu'il a découvert lors de vacances en famille sur la côte ouest irlandaise, des cadavres de phoques tués par des pêcheurs. Cet animal qui appartient aux légendes celtes a durant des siècles été considéré comme une espèce sacrée. 


Après le magnifique Brian et le secret de Kells, Tomm Moore revisite ces légendes et notamment celle des Selkies : créatures mi-femme / mi-phoque. La légende veut que si un homme tombe amoureux d'une Selkie, il cache son manteau en peau de phoque (car si elle a un manteau en peau de lapin ça marche beaucoup moins bien) pour l'empêcher de retourner dans la mer. 
Comme le film s'adresse à des enfants, Tomm Moore a adapté la légende. Elle est ainsi incarnée par une petite fille Maïna, son grand frère Ben et toute une peuplade de créatures magiques menacées de disparition.
Ce film est sorti au cinéma la semaine dernière,  voici sa bande-annonce dont le graphisme, j'en suis certaine, vous séduira ! 








Plus d'informations sur ce film sur le site du distributeur : Haut et Court

A la semaine prochaine pour le réveillon !!!

Madame Pelloche

mercredi 10 décembre 2014

10 films pour un Noël fastoche !!!

Bientôt Noël... Vos proches vont débarquer avec des mioches plein les valoches et vous n'avez pas encore fait votre brioche ? Vite, on se rapproche de Madame Pelloche qui a des idées plein la sacoche !!!


Qu'ils soient un, quatre ou neuf à s'agiter comme des cloches,  il suffira d'un seul film dans le lecteur pour qu'ils se calment tous en chœur !




1 Le Noël de la Petite Taupe

De Zdenek Miler
Temps de cuisson : 1h10 (Le temps de préparer un rôti)
A partir de 2 ans

Un programme de 7 courts métrages dont La Petite Taupe fête Noël ! Ça tombe bien... 
Maman, on mange quoi à Noël ??? De la Petite Taupe farcie mon chéri !
Ne cherchez pas, Le Noël de la Petite Pintade rôtie n'existe pas en DVD...

         

2 L'Enfant au Grelot

De Jacques-Rémy Girerd
Temps de cuisson : 60 minutes (Le temps d'ouvrir les huîtres)
A partir de 3 ans

C'est l'histoire de Charlie, un bébé retrouvé par un facteur (clin d'oeil à Jacques Tati dans Jour de Fête) et tenant un grelot à la main. Charlie grandit heureux dans un orphelinat avec six autres petits garçons. Il se confie souvent à son grelot  et essaie de percer le mystère de ses origines. Quelques jours avant Noël, il accompagne le facteur qui doit apporter les lettres que les enfants ont écrites... au père Noël...


                   

3 L'Hiver de Léon

De Pierre-Luc Granjon et Pascal Le Notre
Temps de cuisson : 26 min (Le temps de faire vos verrines ou décongeler vos petits fours...)
A partir de 3/4 ans

Madame Pelloche aime beaucoup ce programme composé des aventures de Léon l'ourson et de la princesse Mélie Pain d’Epice. A chaque saison un épisode : L'Hiver de Léon (idéal pour Noël), Le Printemps de Mélie, L'Eté de Boniface et L'automne de Pougne

                        
               





4 Mon Voisin Totoro

De Hayao Miyazaki
Temps de cuisson : 1h27 (Le temps de ne rien faire et de regarder avec vos enfants)
A partir de la naissance ! Bon, ok j'exagère disons 4 ans

Oui, je sais... Vous auriez pu y penser tout seul... J'ai pas pu m'empêcher. Si vous avez des enfants et que vous ne connaissez pas ce film, je vous dénonce tout de suite au service de la protection de l'enfance !

                                          
                     

5 Cheburashka et ses amis

De Makoto Nakamura
Temps de cuisson : 1h20 (Le temps de mettre la table et servir l'apéro)
A partir de 3 ans

C'est encore pour les petits je sais... mais c'est Japonais ! Cheburashka, son nom est imprononçable, on ne sait pas à quelle espèce animale il appartient, mais on l'aime dès qu'on l'aperçoit pour la première fois !

                                          
         



6 Peau d’Âne

De Jacques Demy
Temps de cuisson : 1h30 (Le temps de préparer vos coquilles Saint Jacques)
A partir de 5 ans

Une comédie musicale qui fera briller les yeux des petites filles... Seul risque, qu'elles commandent au Père Noël une robe couleur du temps comme Catherine Deneuve... Conseil personnel, n'essayez pas de refaire avec vos enfants la recette du cake d'amour... La rime est belle mais la magie n'opérera pas dans votre cuisine.

              
                   

7 La belle et la bête

De Jean Cocteau
Temps de cuisson : 1h36 (Le temps de préparer vos Blinis)
A partir de 7/8 ans

J'imagine que vous connaissez l'histoire ... Mais quand c'est Jean Cocteau qui la raconte, le merveilleux est encore plus merveilleux !!! A voir également pour son noir et blanc et son  jeu d'ombres et de lumière époustouflant !!!

   




8 Le cirque

De Charles Chaplin
Temps de cuisson : 1h12 (Le temps de faire vos Truffes au chocolat)
A partir de 5 ans

Le cirque, les enfants adorent... Mais connaissent-ils déjà le meilleur clown de tous les temps ? Celui qui fait réellement rire malgré lui et pour lequel on garde un profond attachement !

                             
             


9 Chantons sous la pluie

De Stanley Donen et Gene Kelly
Temps de cuisson : 1h42 (Le temps de farcir votre Chapon)
A partir de 7 ans 

Parce que parfois à Noël, il ne neige pas mais il pleut... Mais quelle que soit la saison, chanter avec Gene Kelly, ça n'a pas de prix...

                                                      
            


10 Toy Story

De John Lasseter
Temps de cuisson : 1h17 (Le temps de fabriquer votre bûche maison)
A partir de 4 ans

Inutile de faire les présentations non ?
   
          

Il y en a beaucoup d'autres mais je devais m'arrêter à 10...
J'ajoute pour le plaisir : L'Etrange Noël de Mr Jack et Hugo Cabret...
Allez hop, on va à la médiathèque !!!
Vos enfants ne se souviendront pas forcément des cadeaux qu'ils ouvriront le jour de Noël mais sûrement du film qu'ils découvriront en sirotant un bon chocolat chaud... en attendant le Père Noël.
Et vous ? Quels films ont marqués les Noëls de votre enfance ?



Madame Pelloche

mercredi 3 décembre 2014

Comment on fait un film ? Leçon n°1

Lorsque Madame Pelloche demande à un mioche : "A ton avis, il a fallu combien de temps pour faire ce film ?" Le mioche répond dans la plupart des cas "Une semaine ! Euh non, un mois !!!" Caramba, encore raté ! Un long métrage demande en général (car il y a toujours des exceptions) 2 à 3 années de travail avec une grosse équipe derrière et quand il s'agit d'un film d'animation, il faut compter 5 à 7 années de travail ! Eh oui, c'est du boulot tout ça ! Il y a, pour commencer, un gros travail de préparation. C'est ce que nous allons voir cette semaine ! (Et c'est déjà pas mal...)


D'abord, il faut réfléchir ! (Eh oui, généralement, tout commence par là...)

La première étape se passe dans la tête de celui ou celle qui va inventer l'histoire... Parfois, on a juste une petit idée, on imagine les personnages, on leur donne un nom, on se documente, on étudie, on s'inspire, on fait des dessins, on rêve... C'est une première ébauche que l'on agrémente au fur et à mesure... Et mieux vaut y passer du temps avant d'attaquer la suite.
On met ensuite son idée sur le papier, juste pour voir si elle tient la route. On la fait lire à son entourage (ou on la garde en secret), on rectifie s'il le faut... Ces quelques lignes qui racontent l'histoire s'appelle l'idée de base. L'idée de base est très importante ! C'est la porte d'entrée vers la réalisation du film. Les producteurs (ceux qui donnent de l'argent pour faire le film) commenceront par lire l'idée de base avant de s'attaquer à la lecture du scénario. Si elle est mauvaise, ils ne perdront pas leur temps à lire le reste (Sauf si avez la garantie d'avoir des acteurs à succès...).

C'est quoi un scénario d'abord ?

Pas si vite les amis, on n'y est pas encore... Après l'idée de base, il faut rédiger le synopsis ! C'est le résumé du film, mais contrairement à celui qu'on peut lire dans le programme de notre cinéma préféré, le synopsis raconte tout, même la fin ! Avec le synopsis, il y a généralement une note d'intention à rédiger. En gros, cette note détaille la démarche, les choix artistiques, les choix concernant par exemple le cadrage, la musique, la technique d'animation ou autre... 

Le scénario, c'est parti mon kiki !

Le scénario c'est l'écriture du film ! Mais ça n'a rien à voir avec un roman. Il faut écrire en langage cinématographique. Inutile de faire de la poésie, il n'y a pas de prix Goncourt du meilleur scénario. Ecrire un scénario, c'est très technique ! Il y a également tous les dialogues du film. (C'est ce que disent les différents personnages). Les acteurs apprennent leur texte en  lisant le scénario. Il faut penser à tout : dire ce que l'on voit, ce que l'on entend de la première à la dernière image du film, donner des informations sur le décor, les gestes des acteurs... Une page de scénario doit correspondre à une minute du film. Donc, un scénario de 90 pages correspond à 1h30 de film. Mais il arrive souvent que le scénario évolue encore pendant le tournage pour tout un tas de raisons...

Voici comment se présente un scénario (à peu près) : 

INTERIEUR. NUIT un salon, lumière tamisée 
Une jeune femme (MME PELLOCHE) en tenue décontractée et la coiffure négligée  est assise à son bureau et tape sur le clavier de son ordinateur tout en sirotant un verre de vin en buvant sereinement une tisane.  Le vent souffle à l'extérieur et fait trembler les volets. 
On entend frapper 3 grands coups et des petits  bruits de grelots. La jeune femme de lève et sort de la pièce.

INT. NUIT couloir sombre
La jeune femme ouvre la porte d'entrée. L'éclairage festif de la rue illumine la scène. On découvre un homme massif, portant une épaisse barbe blanche, un bonnet et un manteau rouge et blanc (LE PERE NOEL). Il sourit et tient un renne par une corde.


LE PERE NOEL
Ben alors M'dame Pelloche, on n'écrit plus au père Noël ?

MADAME PELLOCHE (embarrassée)
C'est que j'ai un blog maintenant... Pardon... j'ai complètement oublié...

LE PERE NOEL
Et je fais comment moi ? Je ne reçois plus de courrier... 

MADAME PELLOCHE
Vous pouvez aller sur mon blog chaque mercredi... 
 Vous voulez une liste ? Ok, la semaine prochaine, je fais la liste des films qu'il faut absolument voir le jour de Noël ! Allez, j'ai du boulot ! Bonne nuit Père Noël !

La jeune femme ferme la porte. Fondu au noir.




On fait quoi maintenant ??? On tourne ?

- Toujours pas... On doit faire le Storyboard
- Le quoi ??
- Le Storyboard ! 
- Le quoi ???
- LE STOWIIBOAARRD ! 
- Ahhh Le Storyboard ! C'est quoi ?

C'est comme la bande-dessinée du film qui détaille chaque plan, leur taille (ou échelle), les mouvements de la caméra et le son évidemment. Mais j'y reviendrai plus précisément quand j'écrirai la leçon n°2 !

Au cinéma, la façon dont on cadre notre sujet porte un nom. Et cela figure dans le storyboard pour donner les renseignements au cadreur qui devra filmer lors du tournage. Voici quelques exemples de plans  extraits du film Peau d’âne de Jacques Demy (film à voir absolument) que vous pouvez vous amuser à repérer dans les autres films :

LE GROS PLAN

LE PLAN RAPPROCHE POITRINE
LE PLAN D'ENSEMBLE
LE PLAN RAPPROCHE TAILLE
Quand vous regardez un film, dites-vous juste qu'il y a quelqu'un derrière qui n'a rien laissé au hasard. La façon dont les plans s'enchaînent les uns derrières les autres signifie quelque chose. Parfois, il faut se concentrer un petit peu pour le découvrir ou voir le film une deuxième ou troisième fois... Parfois aussi, le film est mauvais et il n'y a rien à en tirer de vraiment passionnant... Mais là c'est un autre problème...

Madame Pelloche