jeudi 11 février 2016

Bruno Bouchard : Portrait flou d'un fou de cinéma !!!

Comme un morceau de pellicule dans la soupe, Madame Pelloche a remis les pieds dans le plat pour vous mijoter le portrait tout flou tout flamme d'un drôle de zèbre vivant sur la planète cinoche ! Vous avez l'eau à la bouche ? Voici donc Bruno Bouchard ! N'essayez pas de l'attraper, il court très très vite et part dans toutes les directions, ne suivant qu'un seul chemin, souvent en train, celui de sa passion pour le cinéma ! Mais par où commencer pour vous le présenter ? Peut-être en vous racontant 24 mensonges par seconde...


Mensonge n°1 : Bruno s'étale et porte des pulls marins...


Mensonge n° 2 : Bruno aime les mots qui se terminent par" trope"...
Et il a appris à partager ses jouets avec les autres ! Projecteurs, lanternes magiques, phénakistiscopes, thaumatropes, zootropes, praxinoscopes... il le dit lui-même... "Ma collection est un joyeux bordel" !

Exposition à Boulleret

Mensonge n°3  : Bruno a inventé le Poubellotrope...
Il s'agit d'un jeu d'optique qui ressemble à un Zootrope géant... Fabriqué à partir d'une poubelle... D'où le nom... Cette objet lui sert a expliquer le principe du cinéma d'animation aux enfants. Et ceux qui ne sont pas sages, hop, à la poubelle !!! Ludique et pratique !



Mensonge n°4 : Le film que Bruno est capable de regarder cent fois :
L'Homme à la caméra de Dziga Vertov, 1929 



Mensonge n°5 : La salle de cinéma préférée de Bruno...
L'EDEN-CINEMA de Cosne sur Loire dans la Nièvre !
Mais oui, tout le monde a une salle de cinéma préférée !



Mensonge n°6 : Bruno est aussi parfois programmateur...
Et devinez où ? Je vous le donne en mille : L'EDEN CINEMA de Cosne sur Loire dans la Nièvre ! 



Mensonge n°7 : Bruno a un nouveau projet de fou !
Ça lui arrive régulièrement en fait...

Mensonge n°8 : Bruno a créé un cinéma forain de rue ! Et ça, c'est vraiment un projet de fou !
Le Cinématographe Stantor, retrace l'apparition du cinéma dans les foires !



Mensonge n°9 : Bruno prend souvent le train...
Mais quoi de plus normal quand on aime le cinéma...

Arrivée en gare d'un train à la Ciotat, Lumière, 1895

Mensonge n°10 : Bruno aurait voulu naître en 1895...
Mais quoi de plus normal quand on aime prendre le train...

Mensonge n° 11 : Bruno est un spécialiste de Pierdel...
De son vrai nom, André Delepierre, magicien, accessoiriste, génie du trucage, 36 ans de carrière, qui commence comme acteur et technicien sur le film Jour de Fête de Jacques Tati en 1949. Bruno a sauvegardé tous ses objets et continue à faire vivre sa mémoire en organisant des expositions ou des ateliers autour du  trucage.

Photo, collection Bruno Bouchard

 Mensonge n° 12 : 2012, tournant dans l'Histoire du cinéma... la pellicule quitte peu à peu les salles de cinéma qui remplacent leurs projecteurs 35 min par le numérique...
Comment s'en remettre  quand on est amoureux de la pellicule, du mécanisme de la projection, de la matière, de l'essence même du cinéma ? La suite au mensonge n°13 !!!

Mensonge n°13 : 2013... Bruno a un projet de fou ! Ou plutôt de fouS, car cette fois-ci, il embarque le monde entier dans son aventure !!!



Mensonge n° 14 : Bruno a un trésor dans son grenier...
L'idée est là ! Bruno sort de son grenier des kilomètres et des kilomètres de pellicule récupérée au fil de sa vie et décide de lui offrir une nouvelle vie, pile au moment ou l'industrie cinématographique cherche à l'enterrer... (La pellicule, pas Bruno).



Mensonge n° 15 : Bruno sort ses ciseaux !
Il coupe 10 secondes de film par pellicule, soit 240 photogrammes ! Il fabrique des centaines de petits ballotins de pellicule qu'il envoie, distribue de main en main, abandonne dans la rue ou dans les festivals, dans l’espoir de les voir réapparaître dans sa boîte aux lettres quelques semaines, mois, ou années plus tard avec la petite touche personnelle que vous aurez apporté au film !


Mensonge n°17 : Mais où est passé le mensonge n° 16 ???  Je vous avais bien dit que cet article serait flou !



Mensonge n°18 : Que faire lorsqu'on se retrouve avec, entre les mains, un morceau de pellicule abandonné ou offert par Bruno ?
Ne pas paniquer !!! Des tas de possibilités s'offrent à vous ! Tout d'abord, mettez-la en évidence chez-vous ! Comme-moi, vous passerez tous les jours devant en vous disant "Ahhh oui, j'ai ça à faire !!!"... Ensuite, laissez libre cours à votre imagination ! La pellicule se gratte, se peint, se dessine, se colle, se décolle, s'efface, réapparaît, se pleure, se rit, se vit !!!



Mensonge n°19 : A ne surtout pas faire avec sa pellicule :
- La mettre à la poubelle (même si il s'agit du Poubellotrope de Bruno)
- La mettre dans le four
- La coudre !!! (L'idée est déjà prise)
- Bon, OK, vous pouvez la coudre...
- En fait, vous pouvez tout faire avec votre pellicule !!! Même la donner à votre chat !



Mensonge n° 20 : Réponse au mensonge n°22
Ce film est Une histoire sans fin !!!
 
Mensonge n°21 : En janvier 2016, 1000 personnes dans le monde participent à ce projet !



Mensonge n°22 : Mathématiques
Si 1000 personnes, reçoivent 240 photogrammes, combien de temps mettra Bruno à les récupérer ??? Les assembler ??? Et combien de temps durera le film ??? Réponse au mensonge n°20 !

Mensonge n° 23 : Bruno aime véritablement le cinéma à la folie !!!



Mensonge n°24 : Les 23 mensonges précédents sont des mensonges ! Vous n'avez qu'à vérifier par vous-même ici, si vous ne me croyez pas !!!

Mensonge n° 16 : Ah, te voilà toi !
MERCI BRUNO de partager si généreusement ta passion !!!!

 :::Madame Pelloche:::





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Pas besoin d'aller au cinoche pour discuter avec Madame Pelloche !